Préparation avant une analyse

Préparation avant une analyse

Préparez-vous avant votre venu au laboratoire

Pour certains examens, il est nécessaire d’être à jeun, et pour d’autres des préconisations s’imposent

1Tests nécessitant d’être à jeûn :

  • Cholestérol
  • Bilan Lipidique
  • Glycémie
  • HGPO (Hyperglycémie provoquée)
  • Test d’O’Sullivan
  • Test HELIKIT
  • Insulinémie

Que signifie « être à jeun » pour vos analyses ?

  • Jeûne non strict :
    • Nous considérons le jeûne comme une période de 10 à 12 heures après votre dernier repas.
    • Vous pouvez boire un verre d’eau et vous brosser les dents (à la différence du jeûn strict qui précède une anesthésie générale).
  • Jeûne strict :
    • Vous ne pouvez ni boire un verre d’eau, ni vous brosser les dents, ni fumer.

Par ailleurs, il est préférable de réaliser sa prise de sang à distance d’un repas quel que soit le paramètre à doser.

2Vous êtes sous traitement médicamenteux ?

Tout traitement médicamenteux doit être signalé lors de votre enregistrement.
Si vous suivez un traitement médicamenteux (Préviscan, Levothyrox) et si la prise de sang n’a pas pour but de doser ce médicament, il convient de ne rien changer au traitement suivi.

3Cas particulier des dosages de médicaments

Dans les cas où il s’agit de doser le médicament lui-même, le dosage de la plupart des médicaments par voie orale (Digoxine, Dépakine, Carbamazépine, Lithium) s’effectue juste avant la prise médicamenteuse, c’est-à-dire « en résiduel ».
En revanche, le prélèvement doit être effectué dans les plus brefs délais en cas de soupçon de surdosage ou d’intoxication.

4Peut-on fumer avant le prélèvement ?

En l’espace d’une heure, une seule cigarette peut provoquer des changements dans la concentration de certains paramètres (hémoglobine, cortisol, glycémie).
Il est donc contre-indiqué de fumer avant le prélèvement.

5Que faire si l’on travaille de nuit ou si l’on pratique le Ramadan ?

Dans ces circonstances particulières, il convient d’adapter les horaires de prélèvement par rapport au dernier repas (prise de sang réalisée 12 heures après le dernier repas).

6Pour les enfants

Il est possible de poser un patch anesthésiant disponible en pharmacie, remboursé sur prescription médicale) au niveau du pli du coude de l’enfant pendant au minimum une heure avant la prise de sang.

Il est important de le retirer 15 minutes avant la prise de sang.
Malheureusement, le système de patch anesthésiant peut entrainer un rétrécissement du diamètre des veines rendant le prélèvement plus difficile.